Philippe Leveau

L’idée principale est la relativité de nos perceptions, relativité par rapport à nos sens, à notre point de vue, au temps. Une représentation sur un rocher sur l’estran, zone géographique située entre la marée haute et la marée basse, se retrouve déformée par la mer et les reflets du soleil.

L’eau et le temps modèlent la peinture, la hauteur d’eau et la lumière transforment les formes et les couleurs initiales. L’océan agit comme un miroir déformant, questionnant sur la relativité de notre perception.

Tél : 06.30.35.72.54 – Site Web : www.artmajeur.com/leveau

nu-rougevert-60x60-web    cri2-30x40-web_0   bouquet-30x40-web

Les commentaires sont fermés.